titre v2


Depuis 2012, la compagnie Maboul Distorsion travaille autour de la thématique ROUGE qui se décline en différents projets. Nous avons commencé par une première création partagée Trace(s) qui a eu lieu en 2013 à Nantes et en 2015 à Savenay. Nous avons ensuite créé un spectacle déambulatoire Artères sorti en 2015 et enfin, aujourd'hui, nous poursuivons ce travail avec un nouveau projet de création partagée : La Ruée Rouge.



croquis tckp place
 

Les Rouges arrivent d'un monde que nous ne connaissons pas et les raisons de leur débarquement nous sont inconnues. La famine ? La guerre ? Une croyance ? la curiosité ?
Bien qu'ils soient entièrement rouge (peau et vêtements), ils nous ressemblent physiquement. Cependant, ils ont une autre façon de vivre le monde. Leurs rapports aux autres et aux objets sont décalés car ils ne possèdent pas les codes de notre société. Ce qui nous parait banal devient pour eux extraordinaire et ils enfreignent nos interdits sans appréhension.
Au delà de leur nature curieuse et malicieuse, les Rouges recherchent à être en harmonie avec le monde. Et si se faire comprendre et être accompagné par des humains leur est nécessaire, c'est en transformant l'space et les gens avec de plus en plus de matière rouge qu'ils se sentent bien.
rien n'est intentionnellement méchant chez eux mais peut-on savoir jusqu'où ils sont capables d'aller !

La Ruée rouge est une déclinaison participative, naturelle et ambitieuse de notre déambulation artères. Cette création partagée permet d'atteindre une autre dimension, comme si les Rouges envahissaient la ville. Les habitants-participants viendront grossir nos rangs pour jouer avec nous afin de créer des images impressionnantes et fantastiques. Nous ne serions plus cinq mais cinquante ou cent !

Le processus de création avec les habitants : 
Le principe est celui d'un travail collectif et participatif avec une partie de la population qui tiendra un rôle actif durant tout le projet : tant dans la création de la déambulation que dans la représentation.
Le public concerné peut-être le plus hétérogène possible, de tous âges, de toutes cultures. Il peut s'agir d'habitants, de commerçants, d'associations proposant chorale, musique, photo ou vidéo, ou de l'équipe de foot du quartier.
Trois possibilités vont s'offrir à eux, selon leurs envies et disponibilités d'implication : 
- Être participant "comédien"
- Être participant "figurant"
- Être hors scène : technicien, photographe, manipulateur, maquilleur, habilleur costumier
Nous pouvons travailler avec un nombre de personnes pouvant aller de 30 à 100 personnes pour ce qui est des participants comédiens et figurants.

Les ateliers :
Ils sont là pour favoriser l'implication des protagonistes locaux par la comédie, à travers l'apprentissage du jeu et des mises en situations, ou par la construction d'accessoires et la création de leurs propres costumes.
Différents types d'ateliers sont envisageables : création chorégraphique, création de tableaux vivants, atelier métamorphose, théâtre corporel, création de costumes.

Pour une présentation plus détaillée du projet, voir le dossier de présentation.